Comment protéger les plantes en hiver ?

Comment protéger les plantes en hiver ?

L’hiver, et plus précisément l’arrivée de la neige, est une période très redoutée par les amoureux des plantes et les jardiniers en herbe. Les tâches deviennent plus rudes et les soins doivent être opérés plus fréquemment. Tandis que certaines espèces ne peuvent tout simplement pas survivre à une basse température, d’autres ont développé une capacité d’adaptation impressionnante. Mais pas question de se décourager ! Il existe quelques gestes bien pensés qui permettent de garder votre jardin en bon état jusqu’à l’arrivée du printemps.

Ne pas éloigner les plantes des fenêtres ou des terrasses

Les plantes en hiver ont besoin d’air et de lumière pour vivre. La baisse de luminosité de l’hiver est l’une des raisons qui ternissent leur couleur et qui les fanent. Les éloigner des fenêtres et des terrasses non couvertes pensant ainsi les abriter du froid est donc une erreur. En effet, plus vous les éloigner de ces sources de lumière naturelle, et moins elles ont de chance de survivre. Evidemment vous fermerez les vitres pour éviter les courants d’air glacial, mais ne fermez pas les rideaux et laissez les volets ouverts. Sur les terrasses et les balcons, un auvent protègera vos cultures contre les blizzards.

Ne pas laisser la neige stagner

A chaque fois que la neige tombe, il faut les retirer des feuillages. La neige qui s’accumule va empêcher les feuilles de respirer et de capter la lumière. De plus, la température au dessus de 0°C risque de bloquer le renouvellement des cellules responsables de la régénération. Les camélias et les lauriers-roses en soufrent particulièrement. Alors secouez doucement les branches et débarrassez les fleurs et les feuilles de ces poudres blanches plus souvent.

Protéger les pieds des plantes

La vieille méthode consiste à recouvrir les pieds refroidis des arbres avec du sable, des écorces, de la sciure, du composte ou des cailloux. Il est question d’empêcher le froid d’atteindre les racines. Même si ces derniers ont l’air d’être bien protégés dans le sol, l’humidité qui découle de la neige peut les atteindre. Il faut donc trouver un moyen de les absorber ou de faire monter la température avant que l’eau ne touche les racines. Pour les grands arbres, ce n’est pas vraiment nécessaire car les racines sont assez profondes. Ce geste est surtout nécessaire pour les bourgeons gelés.

Une lampe UV pour vos plantes d’extérieur

Lorsque les lumières se font rares et qu’il est quasi impossible d’exposer vos plantes à l’extérieur à cause des températures extrêmes, alors vous devez installer des lampes UV au-dessus d’elles. Il existe sur le marché ce genre de lampe à basse consommation. Si les tiges commencent à ramollir, vous pouvez rajouter des engrais riches en nutrimentsdans leur terreau. Leur besoin en apport nutritif augmentera pour compenser le manque de lumière.

Couvrir les plantes

Il est d’abord important de bien connaitre la nature de vos plantes car certaines sont tout à fait résistantes à l’hiver (pins, cyprès, géranium, iris, rudbeckia…). D’autres savent se protéger d’elles-mêmes en s’adaptant au climat hivernal (mimosa, cyclamens, chrysanthèmes…). Le reste risque de mourir si vous ne les protégez pas. Pour les arbustes non résistants de votre jardin, n’hésitez pas à les couvrir (avec des draps, des vieilles moquettes, des sacs en plastique…). Ou bien débarrassez vos plantes de la neige et des grêles à chaque fois que vous en aurez l’occasion. Souvenez-vous que les plantes doivent être nourries avec un supplément de nutriments pour tenir bon durant les températures extrêmes.

Fermer le menu